#61 24.06.2009 17:19:04

Tibhal
Membre
Lieu Sur ton Chat
09.06.2009
55

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

Moi je suis tombé amoureux d'une merveille...
Prenez des blancs de volailles (poulet c'est bon, canard c'est meilleurs mais faut aimer...)
Battez des œufs..(2 pour un blanc...de volaille bien sur..) comme si vous vous préparer une omelette. aux œufs battus ajoutez du Parmesan (bien haché) mélangez la prépration jusqu'a ce que ça donne une mixture assez gluante...faites revenir juste un peu la volaille...ensuite passez les morceaux dans de la farine, puis dans le mélange oeufs-parmesan...
Pour terminer il vous suffit juste faire frire...
Avec ceci je vous conseillerais un Tian (petit gratin de légumes du Sud: tomates aubergines, courgettes, pourquoi pas des carottes, oignons..) ou épinards à la crème (je vous conseille ces légumes car la volaille est un peu sèche a manger...)

Un peu chiant à faire mais délectable...pour ceux qui aime le parmesan^^
Sur ce...Bon Appétit bien sûr!!


Les Femmes c'est comme une bergerie.
Ça sent la chèvre.

Hors ligne

#62 13.05.2011 15:12:22

Elmüt
Lombric honteux
06.12.2007
1,100

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

Roquette jambon-parmesan, huile d'olive, repas d'examens, une merveille.

Hors ligne

#63 13.05.2011 15:25:48

Dustdevil
Membre
Lieu Ankh-Morpork
11.10.2010
179

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

une tartine beurre/nutella \o/ (une merveille pour les papilles...et un suicide collectif pour les régimes!)


"Le temps est une drogue. À haute dose, il tue" T.Pratchett

Hors ligne

#64 05.09.2016 15:54:37

emerson
Membre
02.11.2013
236

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

Allez, un bon gros déterrage de 5 ans ça ne fais jamais de mal et ça n'a jamais tué personne smile


Je kiffe les soupes de nouilles, je pourrais bouffer de la merde de syphilitique, pourvu qu'elle soit couverte de nouilles dans un bol et arrosée de bouillon chaud.
De plus, une soupe de nouille c'est pas cher, c'est bon, c'est sain, et on peut en faire de millier de façon.

Alors pour un bon bouillon, en bon François Le Français je m'inspire forcément du pot-au-feu, tout comme le phở vietnamien qui en est issu (prononcez le "feu" de "pot-au-feu" avec un accent viet...).

Pour faire un bon bouillon, j'essaye toujours de mettre au moins les ingrédients de base qu'on trouve dans la cuisine française, à savoir: Du poireau, des carottes, céleri branche, des oignons (coupés en deux avec encore la peau, puis presque brulée dans une poêle et piqués de clous de girofle), bouquet garni + quelques grains de poivre noir. Puisque du bouillon de légumes sans viande c'est moins fun qu'avec de la viande, pour la version au bœuf je choisi des morceaux pas trop cher et pas trop gras, comme du plat-de-cote ou du paleron par-exemple, c'est l'idéal. La poitrine de bœuf est pas cher mais assez grasse, la joue c'est super bon mais en refroidissant le bouillon fait de la gelée, ce qui n'est point pratique pour dégraisser et filtrer le lendemain une fois le bouillon refroidi.

Seulement, si l'on veut y ajouter une asiat'touch, il est bien de rajouter aussi quelques badianes (anis étoilée), du gingembre qui a subit le même traitement que les oignons (coupé en deux dans la longueur et grillé dans une poêle), des gousses d'ail juste éclatées avec le plat d'un couteau, un bâton de cannelle (là n'en ayant plus  j'ai mis dans ma dernière soupe un peu de 4 épices par exemple), des grains de coriandre, un peu de saté en poudre, des baies de sichuan, des baies roses, un peu de citronnelle tranchée finement, une goutte de sauce poisson nuoc-man (oui, le truc qui sent la culotte d'une petite fille négligée...), une lampée de sauce soja (de la Kikoman, les autres c'est de la merde), et puis en m'inspirant de la "soupe de queues de persil" bien française qui sert à parfumer des veloutés, cuire des patates etc... je place également dans ma marmite les tiges de la coriandre fraiche et de basilic (je mettrai plus-tard les feuilles hachées dans mon bol au moment de (me) servir. Parce que faut rien gâcher. Et ce n'est pas la peine de se faire chier à ficeler le bouquet garni, les tiges d'herbes etc...car seulement la viande est récupérée, le reste est filtré.

On peut trier les carottes et les poireaux pour en faire plus-tard une tarte salé avec du fromage par exemple, c'est toujours bête de jeter.

Et c'est cool de rajouter aussi quelques os de bœuf, (Mode Femme actuelle [on] gnagnagna...demandez-en à votre boucher...gnagnagna...Mode Femme actuelle [off]), vous pourrez même les balancer à votre clébard après; Il n'y a pas plus heureux qu'un chien qui ronge un os cuit dans du bouillon smile

LE truc important quand on fait un bouillon, c'est de disposer tous les ingrédients dans la marmite, de couvrir d'eau FROIDE, d'allumer le feu et de laisser chauffer doucement l'ensemble, pour que tous les parfums puissent se diffuser dans l'eau. Combien de personnes ne commencent pas par faire bouillir de l'eau, puis balancer les choses dedans...ce qui est une grosse erreur car le bouillon a nettement moins de gout comme ça. Ce n'est même pas un bouillon.
En fait, ce qui serait encore mieux serait de mettre les grains de poivre/coriandre... et les tiges d'herbes vers la fin, avant de couper le feu. C'est tellement volatile ces saveurs-là.

L'idéal, c'est de laisser chauffer à frémissement pendant plusieurs heures, au moins trois heures, puis de couper le feu et de laisser refroidir la marmite avec le couvercle légèrement décalé. Le lendemain, la graisse de la viande sera figée en surface et il suffira de la récupérer délicatement, puis de sortir la viande et de la mettre au frais (faudra la couper en tranches fine), puis de filtrer le bouillon. Si vous n'avez qu'une simple passoire à pâtes, il restera des impuretés, on peut utiliser une charlotte à cheveux neuve disposée dans la passoire pour filtrer ça mieux.
Et si vraiment vous voulez un bouillon sans la moindre impureté, quand il est froid vous mettez quelques blancs d’œufs dedans, puis vous mélangez au fouet doucement à feu doux: En cuisant, le blanc d’œuf va emprisonner les impuretés, il suffira de le récupérer avec une écumoire... (y'en a qui sont pas cons parfois, j'admire l'astuce).

Avec les jaunes faites un gâteau breton.


Pour les nouilles: Déjà, ne pas les cuire dans le bouillon, mais à part dans de l'eau. Pour les variétés, j'aime les udon, les ramen et les soba de sarrazin (là j'en ai fais moi-même pour la 1ère fois, elles sont bonnes mais cassantes, faut que j’étudie un peu le truc). Mon frère m'a eu dit que si Parmentier ne s'était pas battu pour promouvoir les bienfaits nutritifs de la pomme-de-terre, on aurait en France une alimentation comme au japon... En Bretagne je veux bien le croire car on a sensiblement le même climat et beaucoup de produits en commun, sauf qu'on bouffe plus de patates au beurre ici...

Si vous trouvez des champignons shitake, entaillez-les en croix sur le dessus (pour retirer la partie dure), faites bouillir un peu d'eau avec de la sauce soja et plongez les champignons pendant 2 ou 3 mn et coupez-les en tranches.

J'aime aussi couper en tranches fines des gousses d'ail violet, ou du moins de l'ail assez jeune pour ne pas qu'il y ai le germe vert qui fait roter des trucs de l'enfer pendant des heures, et je les fais juste colorer dans de l'huile bien chaude à la poêle, puis je les égoutte sur du sopalin et je garde de côté cet ail frit et tout croustillant.

Alors, c'est le grand moment, celui de me servir mon bol de soupe; Déjà, tu commence par fermer ta gueule, car c'est un grand moment plein d'égoïsme et je ne veux pas que tu le gâche en racontant des conneries ou en commentant ce que je sais déjà. Je met donc un peu de viande froide et tranchée finement dans le fond de mon bol (c'est un gros bol, presque un saladier...), puis je dispose mes nouilles chaudes par dessus et je met un filet de sauce soja, et je remet un peu de viande là où je trouve de la place smile , un œuf mollet coupé en deux sur le côté, mes tranches de champignons, j'arrose ça de bouillon brulant, et je disperse par dessus des oignons nouveaux émincés, un peu des tiges émincées aussi en guise de ciboule, les feuilles de coriandre + basilic + menthe + ciboulette etc...(ce qu'on trouve en herbes fraiches), des tranches d'ail frit, je sors une cuillère à soupe + mes baguettes, je met ma serviette autour de mon cou, et là...là c'est trop intime pour que je puisse vous raconter...^^

Le dernier conseil que j'ai à vous donner, c'est de préparer plein de sopalin près de vous pour vous éponger le front, vous risquez d'en avoir besoin...


Un tiens voila du boudin vaut mieux que deux t'auras un steak.

Hors ligne

#65 06.09.2016 08:16:20

Chaque_Jirac
Membre
Lieu Jirac
14.09.2013
211

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

Aligot, bordel de poils de cul !!!

Hors ligne

#66 07.10.2016 18:35:52

Marbot
Membre
Lieu queq' part
14.05.2012
748

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

Le gratin dauphinois.

Des pommes de terre du jardin, de la crème, du lait, noix de muscade, sel, poivre. Et pis c'est tout.
Parce que ceux qui rajoutent des lardons et du fromage sont des saloperies d'hérétiques Savoyards et méritent d'être pourchassés à coups de fourche.

Hors ligne

#67 08.10.2016 14:55:24

emerson
Membre
02.11.2013
236

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

Et l'ail non-de-Dieu ?!!!


Un tiens voila du boudin vaut mieux que deux t'auras un steak.

Hors ligne

#68 11.10.2016 14:10:55

Marbot
Membre
Lieu queq' part
14.05.2012
748

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

Je suis allergique à l'ail.

Hors ligne

#69 11.10.2016 15:56:40

emerson
Membre
02.11.2013
236

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

Arf... Quelle idée aussi, t'aurais pas pu être allergique à autre chose ?

Sinon, dans la même idée  il y a les "pommes-de-terres boulangères" aussi, j'en boufferais jusqu'à l'horizon.

Dernière modification par emerson (12.10.2016 11:30:13)


Un tiens voila du boudin vaut mieux que deux t'auras un steak.

Hors ligne

#70 13.10.2016 11:25:46

emerson
Membre
02.11.2013
236

Cuisine : Vos plat préfèrés à manger ou à faire

yuga a écrit

Et... "aujourd'hui, je" profite de la semaine du goût pour cuisiner chinois. Quelqu'un a des conseils pour m'éviter des aléas gastriques (je suis pas fana de ce qui est épicé à la base) ? J'ai essayé les pousses de bambous ce midi, jusque là ça va.

Ben ça dépend de tes moyens aussi:

-Tu prends par-exemple un magret de canard, tu le pose sur ta planche peau en bas et découpes joliment autour la peau qui dépasse. Tu le coupes en fines tranches (met le un peu au congélo avant pour le durcir, c'est plus facile pour couper ça proprement après). Tu mélange de la sauce soja avec un peu de miel et une petite goulée de jus d'orange (tu dose au pif) et tu met ton canard à mariner là-dedans, et mélanges ça bien, faut qu'il y ai de la marinade sur chaque tranche. Et tu laisse ça au frais toute la nuit bien à plat avec du film étirable par-dessus.

-Un petit wok de légumes avec ça, tu peux prendre n'importe quel légume (évites juste les navets/pdt/poireaux etc...il faut les blanchir un peu à l'eau avant c'est pas pratique), et met de la couleur nom-de-nom !!  oignons rouge, poivron jaune+rouge, courgette verte+jaune si tu trouve ça, il faut juste que ce soit tranché très fin et poêlé un par un.

-Le lendemain tu fais revenir ta viande par petites quantités avec de l'ail en tranches fines dans un wok, ou dans une poêle si t'en a pas, avec juste un peu d'huile de tournesol (l'huile d'olive brule) et tu stock ça dans un récipient propre. Quand ça cuit faut remuer constamment pour ne pas que ça brule.

-Les légumes, tu les fais revenir également un par un dans ta poêle, et quand chaque légume est prêt (faut que ce soit encore un peu croquant) tu met dans un récipient et à la fin tu remet tout à chauffer ensemble. Quelques graines de sésame par dessus et hop tu es un vrai chinois.

-Fais en plus un petit riz thaï ou basmati (tu le rinces à l'eau froide en remuant jusqu'à ce que l'eau reste clair, tu laisse égoutter dans une passoire, et tu met à cuire dans 1,5 fois son volume en eau, dés que l'eau bout tu baisses le feu et met un couvercle légèrement décalé). Ou alors tu fais des nouilles chinoises, c'est plus simple, tu les cuit à l'avance et tu les réchauffes dans ta poêle à la fin.

C'est un peu ce que j'ai préparé à l'ami Offerus quand il est passé à la maison, sauf que c'était avec du poulet, et il y avait tout plein de légumes dedans, avec des herbes fraiches comme de la coriandre etc... C'était super parfumé c'est passé crème  (et non, je ne lui ai pas donné des trucs qui filent la chiasse... smile )


Où alors, tu vas dans une épicerie asiatique et du prends des trucs déjà tout prêt, mais ça a moins de charme.

Dernière modification par emerson (13.10.2016 11:49:35)


Un tiens voila du boudin vaut mieux que deux t'auras un steak.

Hors ligne

Pied de page du Forum