#41 05.10.2007 19:51:12

naine de jardine
Lombrique facile
13.11.2006
1,903

Ecrivains ou poètes

assonance, élémentaire mon cher watson, ton cours de français était si soporifique que ça l'année dernière? tongue


"Le passé nous retient, l'avenir nous tourmente, et c'est pour ça que le présent nous échappe"

Hors ligne

#42 05.10.2007 19:54:46

Vanaleth
Membre
30.08.2006
1,682

Ecrivains ou poètes

bah ouais puisque j'y ai écrit presque tout mon roman... plusieurs poèmes et une pièce de théatre.


French Touch Puta Madre <3
Khazad-Dûm Guardians riprisent!

Hors ligne

#43 05.10.2007 20:05:40

le-long-brick
Longbric
14.03.2007
3,747

Ecrivains ou poètes

Vanaleth a écrit

les allitérations c'est la classe... par contre pour les voyelles je ne sais plus comment ça s'appelle.. tant pis

Pour les voyelles, c'est l'assonance:"Ariane, ma sœur, de quel amour blessée Vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée !" (Phèdre, Racine, I, 3, v. 253-254). Magnifique (et il y en a d'autres!)!!!

Hors ligne

#44 08.10.2007 18:42:51

Vanaleth
Membre
30.08.2006
1,682

Ecrivains ou poètes

Encore un poème de ma moitié... appréciez!

A grave into a dream
Several tourments it's your pain inside
Let him follow the red light...
Tomorrow is your last fall
Join the Christ he's blessing you...
Fall asleep in my arms
I francis never forget you...
Wolves come closer to fire
Do you hear the calling ?
Called by oceans of your eyes,
I'm the lost fairy of the cliff...

L'oubliée d'un jour qui sera peut-être vôtre
A la fin de ce conte,
Where is the bird ?
Blackbird, come, save me from all these devils
Keep on singing for the deads,
Keep on crying for the moon...
Sorrow gave a heart to the stones,
Long ago, sorrow of beasts,
Screaming their fears...
Talking forests of Wild Land...
Smiles forgiven by the spirits of the air...
Songs written by the imps...
Stones standing in front of Eternity,
Here, there is no more time,
No more pain,
No more rain...
Green fairies of flowers
And Ocean Soul,
Blue violin played by the last vampire,
All tales are real in my Wild Land...
Let me go,
Follow me in this lost world,
In which dreams ride on the storms,
And Heaven is the name of trees...

Come, enter it...
Eagles dance and clouds talk,
I want to escape reality,
Death is the present of fools,
I want to be lost in my dreams,
And die with you in this beautiful place,
Where "never" and "always" doesn't exist...
Suis-moi dans ce monde où la chance n'est pas,
Où la mort ne nous suivra pas,
Laisse-moi te montrer le paradis,
Ferme tes yeux, je crois en toi...
We're going in Wild Land,
The country of bedstories and fairytales...
Follow me until our last breath...
Love is eternal...
You'll be the first angel,
Le t the moon shine on our embrace
In our world, our kingdom,
Where you are the King,
King of Legends...

J'adore cette fille...


French Touch Puta Madre <3
Khazad-Dûm Guardians riprisent!

Hors ligne

#45 10.10.2007 13:42:50

Vanaleth
Membre
30.08.2006
1,682

Ecrivains ou poètes

Allez, double post! big_smile

Mais je suis trop productif, un petit texte-nouvelle:

Un arbre. Seul. Au beau milieu d'un pré. Que fait-il là, unique de son espèce, de sa carrure, de sa majestueuse présence? Il est beau, là, affrontant le vent qui bat inlassablement la plaine. Il paraît inébranlable, il a le pied si fort et les branches si vigoureuses. Il m'attire. Je m'approche, touche son écorce, caresse ses feuilles. C'est un chêne, roi des arbres. Empereur de nos forêts, le voilà seul parmi les brins d'herbe. Il me semble si solitaire qu'il me désole. Puis un mouvement autre que le vent attire mon attention. Une fourmi, posée sue ce qui doit lui sembler une colline, et qui n'est pour moi qu'un repli de l'écorce. Je la vois, traversant vaillament les creux et les bosses de la peau du grand roi des cîmes. Mais la vue de cette vie m'a ouvert l'esprit et à peine ai-je détourné les yeux de la petite myrmycéenne qu'alors toute la vie accrochée au tronc de l'arbre se dévoile à mon regard.

Je vois du lichen, de la mousse, du gui même, des champignons, des insectes et tout genre, je devine la présence de quelque rongeur caché à ma vue. Des sillons dans la terre brune me disent qu'un sanglier a trouvé ici un repas sûrement à son goût. Toute cette vie dépendante du grand-père des bois me remplit d'allègresse. Quelle générosité, me dis-je, venant de ce végétal majestueux, fournissant abri, nourriture et protection pour toute cette vie.

Mais alors qu'agenouillé devant ce spectacle magnifique, scrutant les bestioles qui couraient de partout, la face cachée de cette générosité m'apparut. En effet, un érable, jeune, frêle, plus petit que ma main, subissait l'avidité du grand roi. Car sa croissance était freinée, le chêne aspirant toute forme de nourriture nécessaire à ce petit érable, masquant la lumière, pompant l'air, drainant l'eau et les minéraux. Devant tant de paradoxe, je préférais alors laisser là ce monde unilatéral.

Revenant par hasard quelques jours plus tard sur le chemin bordant le pré, je me rappelais alors de cette déception envers ce qui me semblait être un excellent écosystème. Mais alors que le pré était en vue, quelque chose attira mon regard, ou plutôt quelque chose aurait dû attirer mon regard. Le chêne n'était plus. Courant voir ce qui s'était passé, je vis que le chêne avait été victime de la main de Zeus. Un éclair l'avait brûlé et coupé en deux, les deux moitiés étant au sol. Pris alors d'un semblant de panique, je m'approchais pour voir les dégats relatifs à la vie autour du chêne, m'attendant à trouver tout mort et calciné.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, regardant le sol, je vis que toutes les vies oppressées par le chêne avaient grandies, comme galvanisées par la mort du géant. Je vis l'érable qui avait grandi, je vis les mousses qui avaient étendu leur influence, comme les lichen et les champignons qui se nourrissaient de la cellulose laissée là, certes un peu brûlée.

Lorsque le géant meurt, les vies autrefois oppressées ont comme un nouveau souffle.

Trouverez-vous l'allusion et à qui ou quoi elle est destinée?


French Touch Puta Madre <3
Khazad-Dûm Guardians riprisent!

Hors ligne

#46 10.10.2007 17:58:37

Vadente Ashanb
Lombric ventriloque
Lieu Dijon
24.11.2006
4,152

Ecrivains ou poètes

Je vois le truc, mais je vois pas la personne hmm

(petit truc de jeune débutant big_smile

Ange aux Ailes d'Argent

J'ai vu un ange aux ailes d'argent,
Il pleurait dans le noir, les cheveux sanglants,
Les yeux remplis d'un amour plein d'or,
D'où naquit une larme qui sortit de son corps.

Peiné, je l'ai alors interpellé,
Me questionnant sur la raison de son péché,
Il me répondit :"Je suis mort, ne le vois-tu ?
Je suis aimant d'une belle inconnue."

Tentant de le résonner en vain,
Je lui pris alors la main,
Lui proposant mon aide la plus précieuse,
Ne la refusant, son âme devînt heureuse.

Il m'a offert sa peine grandissante,
S'en est allé rejoindre son amante,
Depuis, je ne cesse d'errer dans le noir,
Accompagné d'un infini désespoir.

J'eûs alors compris sa tristesse,
Amoureux d'une âme de déèsse,
Il ne pouvait l'atteindre encore,
Mon coeur depuis, bat bien plus fort.

)


Loading signature.
412125aaaaaaa.png

Cthulhu fhtagn (;,,,;)

Hors ligne

#47 10.10.2007 18:09:23

Vanaleth
Membre
30.08.2006
1,682

Ecrivains ou poètes

Death Illusion a écrit

Je vois le truc, mais je vois pas la personne hmm

qui ou QUOI.... c'est pas forcément une personne...


French Touch Puta Madre <3
Khazad-Dûm Guardians riprisent!

Hors ligne

#48 10.10.2007 19:40:43

Vadente Ashanb
Lombric ventriloque
Lieu Dijon
24.11.2006
4,152

Ecrivains ou poètes

Bon, deuxième truc de la soirée, pas fameux je sais bien, je ne suis encore qu'un débutant pur et dur !
Mais bon ^^, c'est en se forgeant qu'on devient forgeron n'est ce point mes chers ? Alors forgeons nous smile

Maladie

Mon corps est pris d'une maladie incurable,
Mes pensées s'échappent de mon esprit inconscient,
Mon coeur galope d'une vitesse inavouable,
Mes veines palpitent, je les sens conduire mon sang.

Ma respiration se fait d'une peine affreuse,
Mes poumons sont emplis d'un manque de vie,
Le moindre de mes gestes se fait d'une envie douloureuse,
Je souffre mon bras tel un tronc sa scie.

Ma gorge étroite et mince se serre,
Ma chair est cisaillée d'un amour divin,
Mon bras est aussi dur et lourd que le fer,
Ma vie se coupe d'un quelconque lendemain.

Mes oreilles n'ont plus même don auditif,
Mes yeux pleurent rouge et fluide,
Mon nez s'arracherait d'un coups vif,
Mon visage est mort et complètement vide.

Ma peau s'écarte et s'écaille,
Mon regard crache à tout va du feu,
Mes os rouillés déraillent,
Je crois bien que je suis amoureux.


PS: tjrs pas trouvé pour toi Vanaleth, j'y travaille x]
PS2: J'ai aps retravaillé ce truc écrit, donc pas super qualité, je sais bien -,-


Loading signature.
412125aaaaaaa.png

Cthulhu fhtagn (;,,,;)

Hors ligne

#49 10.10.2007 19:54:07

Zake
Membre
05.09.2007
123

Ecrivains ou poètes

Franchement Death, je serai incapable de faire ne serai-ce que le quart de ce que tu fait.

Hors ligne

#50 10.10.2007 20:01:07

Blblblblbl
Lomblblblblblic para
17.12.2006
1,007

Ecrivains ou poètes

Death Illusion a écrit

Mon bras est aussi dur et lourd que le fer

CMB, désolé.
joli poème, un peu maladroits a certains endroits. (jparle en tant que lecteur qui n'y connais rien)


"L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !" (Pierre Desproges)

Hors ligne

#51 10.10.2007 20:26:33

Vadente Ashanb
Lombric ventriloque
Lieu Dijon
24.11.2006
4,152

Ecrivains ou poètes

big_smile Merci Zake et Blblblblbl
Mais Zake> Je suis incapable de faire le quart même, voire le dixième de ce que font Naine de Jardine, Vanaleth et autres de ce topic x] Si cela peut te réconforter
Blblblblbl> Niahaha, DTC ! Ah nan, cela risque d'être compliqué, et yep, maladroit, non retouché, la flem, j'le laisse ainsi x]


Loading signature.
412125aaaaaaa.png

Cthulhu fhtagn (;,,,;)

Hors ligne

#52 10.10.2007 22:30:07

le-long-brick
Longbric
14.03.2007
3,747

Ecrivains ou poètes

Death Illusion a écrit

Mais bon ^^, c'est en se forgeant qu'on devient forgeron n'est ce point mes chers ? Alors forgeons nous smile

...et en tâchant qu'on devient tâcheron!(etc: mouchant, moucheron; bossant, beauceron; perchant, percheron; moussant, mousseron;longeant, longeron; bûchant, bûcheron; nappant, napperon...)

Je souffre mon bras tel un tronc sa scie.

Ca, dis-le à haute voix et tu le supprimes illico!

Mes oreilles n'ont plus même don auditif

Gné?

Je crois bien que je suis amoureux.

Aaaah ça explique tout! Veinard va! Tout cela est quand même plein de fraîcheur! C'est bien ami Death! smile

Hors ligne

#53 11.10.2007 04:17:11

Biscotte
Ver croustillant
Lieu Dans un rêve
06.06.2007
2,736

Ecrivains ou poètes

le-long-brick a écrit
Death Illusion a écrit

Mais bon ^^, c'est en se forgeant qu'on devient forgeron n'est ce point mes chers ? Alors forgeons nous smile

...et en tâchant qu'on devient tâcheron!(etc: mouchant, moucheron; bossant, beauceron; perchant, percheron; moussant, mousseron;longeant, longeron; bûchant, bûcheron; nappant, napperon...)

Et c'est en sciant que Léonard De Vinci....

Toujours aussi magnifiques tes poèmes Death smile


* mettez ici une phrase pseudo philosophique de première L en manque de littérature, de préférence en anglais pour donner un genre mystérieux *

Hors ligne

#54 11.10.2007 07:15:18

le-long-brick
Longbric
14.03.2007
3,747

Ecrivains ou poètes

Biscotte a écrit

Et c'est en sciant que Léonard De Vinci...

Prononcé à l'italienne, c'est encore plus savoureux:
C'est en ch... que Léonard de (prononcez=)Vinchi!

Hors ligne

#55 24.10.2007 19:14:27

Vanaleth
Membre
30.08.2006
1,682

Ecrivains ou poètes

Je suis déçu personne n'a trouvé l'allusion dans mon texte.

Article n°8 de l'Encyclopédie du genre humain sur les moelleux:


NdA: pour cette édition, nous avons décidé de mettre à la disposition de tous les fashions un fashiontraducteur, destiné à rendre plus accessible des articles employant des mots de plus de 3 syllabes, qui sont incompréhensibles par les fashions,mâles ou femelles (lolitas).

Signe(s) Particulier(s): Le moelleux se caractérise par une excroissance capillaire verticale soumis à la gravitation terrestre (fashiontraducteur: il a d cheve lon). Il porte des vêtements dénudés de toute marque mais pas de signes distinctifs: Anarchy, le Che, le Bob, Peace and love, Nirvana, Pink floyd et autres (ft: il port pa de mark la hont lol lol mdrlol et il écout pa 2 rap lol le naz). Sn excroissance peut prendre plusieures formes: soit longue et lisse, soit longue et ébouriffée, soit longue et dreadée (ft: il a d cheve lon. NdA: pas la peine d'encombrer un cerveau fashion de termes techniques tels que originalité et personnalité). Le moelleux boit de tout tant qu'il y a de l'alcool dedans (ft:il boi pa 2 malibu) bah non t'as déjà gouté le malibu? (ft:ui ac de lorang) je crois que je vais vomir... le moelleux écoute du ska, reggea, ragga, rock, punk, métal, jazz, blues, soul, pop, rock'n roll, grunge, techno parfois.(ft: il écout pa 2 rap)

Comportement: Une croyance populaire veut que tous les moelleux fument du Cannabis. C'est en effet vrai pour la majorité d'entre eux, mais une minorité ne veut pas toucher à ça (ft: il fum du toblerone). Le moelleux est un fervent défenseur de ses idées, de la liberté d'expression, de religion et de pensée (ft: il pans). Le moelleux est d'apparence sympathique, mais ne vous y fiez pas! Une fois que vous aurez fait sa connaissance, vous vous appercevrez vite que c'est pire que ce que vous croyez! Le moelleux est sympathique avec TOUT LE MONDE! (ft: il a pa dami).

Sexualité: Le moelleux peut copuler avec presque n'importe quelle classe, sauf les lolitas et les cailleras. Y'a des limites humaines quand même. (ft: il baiz pa) En effet, le moelleux ne baise pas, il fait l'amour nuance. (ft: nuanse? kesesé?) Rien. N'importune pas ton cerveau qui a déjà tant à faire.

Modèle Social: Le même que pour les gothiques. (Cf. Encylages et fromages n°7) Sauf que bien sûr il n'y a pas de partage entre deux camps. (ft: il m ocun star) Nan mais attends c'est quoi ce traducteur de merde? (ft: kesta twa? jsui pa 1 trad 2 merd) Et Bob marley c'est pas une star peut-être? (ft: c ki?) J'y crois pas.... (ft: à kwa?) T'es pas là pour poser des questions t'es là pour me traduire.(ft: je fé ske jveu) Justement NON. (ft: sava pa la peine de geulé) Quand on sait pas écrire on ferme sa gUeule, ignare (ft: c ta ki sé pa écrire sms alor t jalou) Nn mé Xcuse tt le mond peu ecrir comsa il sufi d'abaisé son QI (ft:lol mdr lol mdrlol) Tiens il a compris ma blague? (ft: ta di baisé ptdr). Ok j'ai rien dit.


L'Encyclopédie du genre humain (en construction)

Dernière modification par Vanaleth (24.10.2007 19:15:38)


French Touch Puta Madre <3
Khazad-Dûm Guardians riprisent!

Hors ligne

#56 24.10.2007 19:22:15

naine de jardine
Lombrique facile
13.11.2006
1,903

Ecrivains ou poètes

8 septembre

"Un jour on partira, ensemble.
Mais pas aujourd'hui. Sait-on seulement ce qu'il y a après? Et si nos âmes se perdaient à jamais? Et si nos esprits ne devenaient que poussières, des bribes de paroles oubliées, condamnées. Tant de temps perdu tu ne crois pas? On devrait attendre encore, encore un peu, ne serait-ce pour chercher le plaisant de ce monde. Nous pourrions nous évader en divers lieux exotiques, ou tout simplement là où nous porteraient nos pas, là où il fait bon d'être, où règnent le calme et la sérénité. On pourrait s'allonger dans l'herbe tête contre tête, regardant le ciel. Nous comprendre par le silence. Ecouter les frissons des feuilles qui s'effleurent dans les arbres sous la brise matinale. On pourrait se sourire, essayer d'être heureuses, rien qu'une fois. Peut-être que finalement chacun se crée son propre malheur, ses propres horreurs, qu'il ne tient qu'à nous de devenir philosophes, de partir en quête de sagesse, cette sagesse qui nous pousse à accepter le monde tel qu'il existe, à s'adapter, à rechercher le bonheur. Se dire que la vie peut-être autre chose qu'une fatalité.
On s'en sortira, ensemble."


"Le passé nous retient, l'avenir nous tourmente, et c'est pour ça que le présent nous échappe"

Hors ligne

#57 25.10.2007 16:35:48

Vadente Ashanb
Lombric ventriloque
Lieu Dijon
24.11.2006
4,152

Ecrivains ou poètes

J'avais un devoir en cours, choisir entre dissertation et fable, j'ai pris la fable dont la moralité devait transmettre la valeur du travail (le travail est un trésor)
La voici donc smile

L'abeille et le Soleil

En un jour d'été flamboyant et beau,
Eut une abeille aux ailes transparentes,
Elle butinait une fleur du jour chaud,
Rose dont Nyx, de la mort, fut clémente.
Pattes trempées de la rosée, l'abeille,
Acheminant son travail épuisant,
Soudain discuta avec le Soleil:
"Toi qui permets à l'arbre bourgeonnant
D'emplir ses feuilles d'un bien lumineux,
Ne pourrais-tu pas rapprocher les fleurs
De notre habitat, voisin du fond bleu ?".
Astre jaune, connu grand orateur,
Averti alors notre amie avette,
Pourvue d'une entière fénéantise,
Que s'il fait cela, un danger la guette,
Il ne peut s'éxecuter à sa guise.
"La fatigue offerte à votre travail
Donnera meilleur goût à votre ouvrage,
De quoi satisfaire plus qu'il n'en vaille,
Vous deviendrez de votre or coulant, mage."
Sur ces mots Maître Soleil s'éteignit
Et l'abeille reprit son activité.
Voici donc ce qu'il lui avait appris:
Fierté s'ajoute à votre volupté.


Oui je sais, il y a mieux
N'empêche que le devoir est à rendre pour après les vacances et que je le rend demain tongue
(Etant le seul à avoir pris la fable)


Loading signature.
412125aaaaaaa.png

Cthulhu fhtagn (;,,,;)

Hors ligne

#58 25.10.2007 17:05:08

Honey
Lombriqueeeeeeeee
21.10.2007
1,505

Ecrivains ou poètes

Pas mal du tout yikes

Hors ligne

#59 26.10.2007 04:26:14

Biscotte
Ver croustillant
Lieu Dans un rêve
06.06.2007
2,736

Ecrivains ou poètes

neutral DI, successeur de La Fontaine... tongue


* mettez ici une phrase pseudo philosophique de première L en manque de littérature, de préférence en anglais pour donner un genre mystérieux *

Hors ligne

#60 26.10.2007 11:18:29

Vanaleth
Membre
30.08.2006
1,682

Ecrivains ou poètes

Armurn: En effet cette sorte de langage me sied d'une manière inhérente à ma personnalité, certes guerrière, mais néanmoins, et c'est peu dire, raffinée malgré la violence dont j'aurais, et je m'en excuse, pu faire preuve, si du moins j'eu pu faire exercice d'une autorité, qui, bien évidemment n'est qu'illusoire puisque inexistente du moins dans le monde actuel, mais je ne vais pas mieux extrapoler sur le sujet. (gné? )

Jaune: Et puis cette sorte de langage est plus appropriée à un lexique scientifique, ne serait-ce que par la pédanterie dont je fais parfois preuve, et de ceci je m'en excuse, car en effet l'omniscience n'est pas une de mes qualités, d'ailleurs si peu importantes en vue de mes afflictions subies lors de ma venue au monde, il y a seulement dix-huit années. Bien que je ne crois pas à la sagesse issue de l'âge, soit dit en passant. (gné? )

Vert: Et ensuite la valeur d'une discussion volage amoureuse est hautement amplifiée par la présence dans celle-ci de vocabulaire et de grammaire on ne peut plus soutenu. Mais encore eût-il fallu que vous le sûssiez. (gné? )

Bleu: Par la suite, une aventure manuscrite est d'autant plus passionnante que le langage et les connaissances sont amplifiées. Et certes vous vous déclarez profondément ennuyés des passages descriptifs à caractère pédant mais informatif qui caractérisent les romans de Jules Verne, d'ailleurs partisan de l'animalité des populations d'Afrique, ce qui est comme de bien entendu révoltant. (gné? ... miaouuuuu)

Noir: gné? Vous m'emmerdez à causer comme ça. Vous pouvez pas la fermer? Z'êtes chiants...


French Touch Puta Madre <3
Khazad-Dûm Guardians riprisent!

Hors ligne

Pied de page du Forum